Les avantages de la pratique d’un sport par les enfants sont souvent sous-estimés et, à l’ère du digital, il est plus important que jamais d’encourager l’activité physique par tous les moyens possibles. En effet, il est plus tentant de rester derrière un écran que d’aller taper dans un ballon !

Les avantages du sport ne sont pas seulement physiques. Ils apprennent le travail d’équipe, à s’adapter et à surmonter les difficultés et enseignent l’importance de se relever face aux échecs.

Pourtant, il est indéniable que de nombreux enfants et ados, pour de nombreuses raisons différentes, ont du mal à faire du sport. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des conseils sur ce que vous pouvez faire pour les aider.

Surmonter le manque de confiance en soi

Certains enfants n’aiment pas le sport parce qu’ils ne se sentent tout simplement “pas assez bons” et pensent que pour participer à un sport, il faut être extrêmement performant. Mais c’est faux ! Tout le monde commence quelque part. Prenons l’exemple du ski. Si vous commencez sur des pistes rouges, vous êtes sûr de vous blesser, ou d’échouer. Il est important de commencer selon ses difficultés. Le ski est un excellent moyen de gagner en confiance en soi et ses capacités. Louez un appartement à Val d’Isere et dévalez les pistes avec votre enfant. Jour après jour, il sera meilleur et pourra voler de ses propres ailes. Par la suite, il sera plus confiant dans n’importe quelle activité.

Être dans un environnement trop compétitif

Une pression trop forte peut parfois être une mauvaise chose, surtout pour les enfants qui manquent de confiance en eux. Dans ce cas, il peut être utile de séparer les enfants en groupes distincts en fonction de leur niveau de compétence. Mais aussi, de leur niveau de confiance. Cela permettra aux enfants qui ont des difficultés d’explorer leurs points forts sans être noyés dans la masse. 

Par ailleurs, faire des activités parascolaires dans des environnements non compétitifs est aussi un bon moyen de découvrir le sport. Bien que la compétition soit excellente pour le développement des enfants, faire une activité sportive en tant que pur loisir est tout aussi bénéfique. 

Ne pas être conscient de ses capacités

Les enfants peuvent être mal à l’aise lorsqu’ils commencent à se comparer aux autres, à avoir une vision idéalisée des autres et à être perfectionnistes. Dans ce cas, il peut être utile de montrer des exemples concrets de différents types de corps qui pratiquent différents types de sport. Il est ensuite essentiel de leur faire prendre conscience de leurs points forts, et de travailler leurs ponts faibles pour passer outre les complexes. 

Manquer d’amusement

Bien que la plupart des sports soient régis par un ensemble de règles précises, pour que les enfants puissent exceller, il est important de leur permettre de s’amuser, ce qui peut prendre différentes formes. Le jeu moins structuré, c’est-à-dire axé sur le plaisir, est tout aussi important pour la maîtrise des compétences.

Tout en autorisant les enfants à jouer, veillez à leur recommander d’essayer plusieurs sports différents. D’autres recherches indiquent que le fait d’essayer plusieurs sports pendant l’enfance et de se spécialiser à l’adolescence est associé à une plus grande réussite ! 

La pratique d’un sport par les enfants présente de nombreux avantages pratiques. Mais la réalité est que ce n’est pas toujours l’environnement le plus facile à apprivoiser pour les enfants. Toutefois, si l’on est conscient de tous les problèmes potentiels, il est possible pour tous les enfants, quel que soit leur niveau de compétence, de tirer profit des activités sportives.